Des moules prototypes au moyen de la fabrication additive par séries courtes d’injection

- Noticias

Actuellement, la fabrication de pièces en plastique basée sur des processus d’injection se réalise par l’emploi de moules de métal, dont la fabrication de ces moules est menée au moyen de processus soustraits. Cela signifie, que l’on part d’une pièce de métal pour laquelle ce matériel est éliminé, ce qui crée la cavité avec la forme de la pièce finale. Entre les processus conventionnels employés pour la fabrication de ces moules, se trouve le mécanisme ou l’électroérosion.

Le processus traditionnel de fabrication de moules est parfois, un processus long, coûteux et l’étape la plus risquée dans le cycle de lancement d’un nouveau produit. D’autres part, la fabrication de produits en petites séries ou la recherche de nouveaux modèles, fait que la fabrication du moule est un processus économiquement élevé, contrairement au temps d’utilisation que l’on fait de celui-ci.

Pour celui-ci,  le temps de développement du moule final et les avantages de son utilisation pour les prototypes de produits en petites série, porte sur la recherche de nouvelles technologies pour l’obtention de moules prototypes. De cette manière, apparaît l’opportunité de développer la technologie de fabrication additive ce qui permettra l’intégration de nouveaux designs, dont le développement ne sera pas possible en utilisant des technologies conventionnelles, telles que, le design, le design de systèmes de réfrigération sur mesure, qui supporteraient une réduction de temps de cycles et donc une économie d’argent.

Pour faire des recherches autour de cette thématique, AIJU est en train de développer le projet ADDITMOULD, «Développement de nouveaux matériaux et processus de fabrication additive: application aux moules par séries courtes d’injection». Dans celui-ci, des moules prototypes ont été fabriqués au moyen de technologies de fabrication additive, utilisant des matériaux avec des caractéristiques en adéquation avec cette application. De plus, ont été additionnés des charges avec des objectifs d’amélioration des propriétés thermiques et mécaniques de ces moules.

Les technologies de fabrication additive suivantes ont été travaillées pour le développement de moules prototypes:

• Stéréolithographie (SLA).

• Frittage laser (LS).

• Impression 3D polyjet.

• Coulage de matériaux de haute température.

• Impression 3D de métal.

Les moules fabriqués au moyen de l’impression 3D seront validés par des essais réels d’injection de pièces en plastique de diverses natures.

 

Plus d’informations:

Paco Varela

proyectos@aiju.info